Accueil du site > Chapelle > Autres méditations

Autres méditations


Dans cette rubrique

  • 1517-2017, 500e anniversaire de la Réforme

    Du 3 au 12 novembre, exposition dans la chapelle de la Résidence. Et samedi 11 novembre, journée œcuménique à Champ-Borne avec des pasteurs (...)

  • Marie a fini son grand raid

    Retrouvez l’évangile du 15 août 2013, fête de l’Assomption (année C), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

    En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.

    Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte :

    « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
    Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
    Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi.
    Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

    Marie dit alors :

    « Mon âme exalte le Seigneur,
    mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.
    Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.
    Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
    Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
    Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
    Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
    Il comble de bien les affamés, renvoie les riches les mains vides.
    Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
    de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race à jamais. »

    Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

    (Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1, 39-56)

  • Aimer à fond pour montrer combien Dieu nous aime

    Retrouvez l’évangile du 9 mai 2013, fête de l’Ascension du Seigneur (année C), l’homélie du père Christophe Kerhardy, et la prière universelle des fidèles de la Résidence du Sacré-Cœur.

  • Vivre de l’Eucharistie de désir

    20 décembre : à La Réunion, l’Église fait mémoire du Bienheureux frère Scubilion, le jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage dans l’île. Homélie du père Christophe Kerhardy sj à la messe de ce jour.

  • Qu’est-ce qui nous manque pour comprendre le mystère de nos vies ?

    Méditation du père Arul Varaprasadam sj après la lecture de l’évangile du 2 novembre 2012 : « Les disciples d’Emmaüs » (Luc 24, 13-35).

Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement (Ignace de Loyola)