Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Trois jours de retraite avec le pape François
Article mis en ligne le 9 février 2019
dernière modification le 11 février 2019

par Père Stéphane Nicaise sj

Le jeudi 24 janvier, dès la première rencontre avec les milliers de jeunes venus de plus de 150 pays, le Pape a exprimé le discernement à vivre : « Que voulez-vous être ? »

Et pour méditer sur cette question, le Pape a pris le thème du rêve : « Essayons d’avoir un rêve, un rêve appelé Jésus, semé par le Père, dans la confiance qu’il vivra en chaque cœur ». Et de rappeler que « le Christ est une personne qui m’a beaucoup aimé  ». Croire à cet amour, c’est oser aimer de cet amour qui donne la vie, comme Marie l’a osé : « Le faire vie, le faire chair ». Devant ce défi, le Pape a reformulé sa question : « As-tu le courage ? Est-ce que tu veux ? ».

Le lendemain, vendredi 25 janvier, la méditation du Chemin de croix a laissé se creuser en chacun l’interpellation.

Puis le samedi 26 janvier, à la veillée, le Pape a de nouveau invité les jeunes à se laisser inspirer par l’attitude de Marie, « l’influenceuse de Dieu » : « Être un influenceur au XXIe siècle, c’est être gardien des racines, gardien de tout ce qui empêche que notre vie devienne évanescente, s’évapore dans le rien ». Et de lancer aux jeunes : « Soyez des gardiens de tout ce qui permet de nous sentir partie les uns des autres ».

Au terme de ces exercices spirituels, le Pape a célébré le dimanche 27 janvier la messe de clôture des JMJ 2019 dont il a fait un point de départ pour continuer à marcher et à partager la foi. De la proclamation de l’Évangile, il a retenu la force du mot « aujourd’hui » prononcé par Jésus, pour dire aux jeunes que ce qui est à faire et à vivre, n’est pas à remettre à demain : « Vous n’êtes pas en salle d’attente », leur a-t-il lancé ; « vous n’êtes pas l’avenir, vous êtes le maintenant de Dieu ! ». Le Pape l’a affirmé en se référant aux fruits du synode des jeunes dont le document final est paru le 27 octobre 2018. La feuille de route se voulait concrète :

« L’un des fruits du Synode passé a été la richesse de pouvoir nous rencontrer et surtout de nous écouter. La richesse de l’écoute entre générations, la richesse de l’échange et la valeur de reconnaître que nous avons besoin les uns des autres, que nous devons faire des efforts pour favoriser les canaux et les espaces où s’impliquer pour rêver et travailler à demain, dès aujourd’hui. Mais pas de manière isolée, ensemble, en créant un espace commun. Un espace qui ne s’offre ni ne se gagne à la loterie, mais un espace pour lequel vous devez aussi vous battre.

« Parce que, chers jeunes, vous n’êtes pas l’avenir mais l’heure de Dieu. Il vous convoque et vous appelle dans vos communautés et vos villes à aller à la recherche de vos grands-parents, de vos aînés ; à vous lever et à prendre la parole avec eux et à réaliser le rêve que le Seigneur a rêvé pour vous ».

Au total, 36 jeunes Réunionnais se sont rendus au Panama, en deux groupes : l’un, emmené par le père Pascal Mussard, dont faisaient partie Maéva (servante d’autel) et Matthieu (guitariste). L’autre par le père Sébastien Vaast sj et des étudiants de l’Université. Ces derniers ont été rejoints par une délégation de jeunes Mauriciens emmenée par le père Christophe Kerhardy sj ; dans le cadre du projet ignacien Magis, ils ont vécu plusieurs jours d’expériments avant les JMJ « officielles ».

Dans une rue de Panama City, des jeunes Réunionnais ont rencontré… la croix des JMJ et l’icône de Notre-Dame (Photo : Mussard).

À l’issue des experiments, les jeunes de Magis ont rencontré avec joie le père Arturo Sosa, supérieur général des Jésuites (Photo : Vaast).

Lien vidéo

Arrivée des jeunes Réunionnais et Mauriciens au Panama