Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Comment trouver des amis qui nous aident à choisir Dieu ?
Article mis en ligne le 22 septembre 2019
dernière modification le 23 septembre 2019

par Admin

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 22 septembre 2019, 25e dimanche du Temps ordinaire (année C), ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

Le prophète Amos, dans la première lecture, condamne le désir de faire du profit à tout prix. Dans l’évangile de saint Luc d’aujourd’hui, Jésus nous invite à faire un choix entre servir Dieu et servir l’argent. Pour autant, à la fin du récit du gérant malhonnête, Jésus termine par ce verset : « Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles ».

Dans ce verset, il y a l’argent. L’argent est cause de mésentente, de discorde dans la famille, dans les relations humaines. Mais sans argent, nous le savons bien, il est impossible de vivre. Pourtant, Jésus nous recommande de nous faire des amis avec cet argent malhonnête et éphémère. Jésus va plus loin encore : comment nous faire des amis qui nous « accueillent dans les demeures éternelles » ?

Voyons la parabole du gérant malhonnête.

Le gérant, une fois démasqué, ne cherche ni à se défendre ni à s’excuser ; il sait répondre de ses actes. Il assume ses responsabilités.

Ensuite, on peut s’étonner de sa réactivité : à peine le renvoi prononcé, il ne se laisse pas enfermer et il ne reste pas prostré. Il fait une analyse lucide de ses forces et de ses faiblesses : « Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’aurai honte ».

A partir de cette analyse, il tire une conclusion et il agit : « Je sais ce que je vais faire pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux ».

Même si nous sommes en désaccord avec ce gérant, nous pouvons nous laisser étonner par lui : il ne cherche ni l’argent ni les bénéfices : il cherche à « se faire (encore) accueillir » une fois renvoyé. En plus de son sens de responsabilité, de son pragmatisme devant une situation grave (perdre son emploi), c’est un homme qui, étonnamment, veut garder des relations humaines.

Sans vouloir nous encenser, reconnaissons que nous pouvons avoir les qualités de ce gérant. A nous de nous demander comment nous pouvons trouver des amis qui nous aident à choisir Dieu. Comme dit le proverbe « qui se ressemble s’assemble », est-ce que nous n’avons pas à choisir Dieu pour nous déjà ?

Demandons au Seigneur de mieux rester attaché à Jésus Christ qui est un seul Dieu et un seul médiateur.

Image : kt42.fr