Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Petit mais... curieux !
Article mis en ligne le 4 novembre 2019

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 3 novembre 2019, 31e dimanche du Temps ordinaire (année C), ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

Nous poursuivons l’évangile de saint Luc avec une bénédiction : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison ».

Regardons de près Zachée. Zachée ne se contente pas de son confort et de ses recherches personnelles. Comme nous disait saint Luc, « Il cherchait à voir qui était Jésus ». Grâce à sa curiosité et à ses relations, il a entendu parler de Jésus. Pourtant, Zachée n’est pas gâté : il était chef des collecteurs d’impôts, c’est à dire riche voire même très riche, et il était de petite taille.

À l’époque de l’empire romain, voire à travers des siècles jusqu’à nos jours, les collecteurs d’impôts ne sont pas tous des fonctionnaires de l’empire. Le pouvoir de percevoir les impôts sur les exportations, les importations et les marchandises en transit dans l’empire romain s’achetait aux enchères. Ces collecteurs d’impôts sont des particuliers qui savent calculer les risques à prendre et ensuite prennent ces risques. Ces risques peuvent les enrichir rapidement. Zachée était non seulement collecteur d’impôts mais plus encore, c’est lui qui payait d’autres personnes pour remporter les enchères concernant la collecte des impôts.

Il est riche, on peut deviner qu’il est puissant. Il ne reste pas sourd à tout ce qui se dit sur Jésus. Cela le pousse à aller voir qui est ce Jésus. On peut s’étonner que le sens des affaires n’enferme pas Zachée dans son monde. C’est son esprit d’ouverture qui pique sa curiosité sur Jésus. À ce point de réflexion, nous pouvons nous demander si le sens des affaires nous laisse une place pour connaître ou mieux connaître Jésus, comme Zachée. 

« Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens... » L’engagement de Zachée n’est pas rien !! Collecteur d’impôts, Zachée a eu cette charge grâce aux enchères qu’il a remportées, c’est-à-dire qu’il a étudié la richesse de la région où il allait collecter les impôts. Cela veut dire aussi qu’il a calculé les risques qu’il prenait. C’est un homme qui ose, qui tente. Pour sûr, Zachée nous fait penser au proverbe « qui ne tente rien, n’a rien ». En donnant la moitié de ses biens, il fait preuve de grande générosité. Peut-être aussi pour rattraper ses comportements passés ! Mais, qu’est-ce qui a amené Zachée au partage de la moitié de ses biens ? C’est Jésus, ce Jésus qu’il voulait approcher et connaître.

Demandons au Seigneur que nous puissions mieux Le reconnaître dans notre vie, afin de mieux L’aimer, de mieux Le servir, dans le partage avec nos frères.