Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
La joie... mais quelle joie ?
Article mis en ligne le 16 décembre 2019
dernière modification le 17 décembre 2019

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 15 décembre 2019, 3e dimanche de l’Avent (année A), ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

Nous célébrons aujourd’hui le dimanche de la joie. Or, le passage de l’évangile que nous venons d’entendre ne parle ni de joie ni de chaleur d’un amour fusionnel mais plutôt de doute (une sorte de « nuit de la foi »), de l’effort à fournir sans voir le résultat. Certains d’entre nous reconnaissent que nous prions tous les jours et pourtant nous avons l’impression de faire du surplace dans la foi. De quelle joie l’évangile nous parle-t-il ?

Tout d’abord de la joie de vivre. Mais si nous suivons l’évangile de ce dimanche, les premiers versets sont plutôt tragiques : Jean Baptiste est emprisonné (Mt 11, 2). Emprisonné, il ne peut plus annoncer la conversion pour accueillir le Royaume qui arrive ; il ne peut plus accomplir sa mission. Enfermé, il devait se poser beaucoup de questions : il est gagné par le doute. C’est ainsi qu’il a envoyé ses disciples pour demander à Jésus : « Es-tu Celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » (Mt 11, 3). À cette question, Jésus répond par les miracles et les guérisons qu’il a accomplis. Cette énumération peut être comprise comme une démonstration de force. Mais c’est une force qui fait vivre les hommes ; face au doute de Jean Baptiste, les réalisations de Jésus permettent aux hommes de retrouver la joie de vivre.

La venue de Jésus, avec ses miracles et la Bonne Nouvelle, met l’homme dans la joie. Dans le même temps, l’être humain est capable de discerner. Regardons de plus près ! Jésus posait la même question par trois fois aux foules (« Qu’êtes vous allés regarder dans le désert ? » (Mt 11, 7) « qu’êtes-vous donc allés voir ? » (Mt 11, 8 & 9)). Jésus Christ veut rappeler aux foules les moyens mis en œuvre, les efforts fournis pour aller à la rencontre de Jean Baptiste. Pour Jésus, ces efforts et ces moyens signifient que les foules savent ce qu’elles cherchent en allant à la rencontre de Jean Baptiste : un prophète (« Un prophète ? Oui, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi » (Mt 11, 10)). Vu l’investissement des foules, Jésus les invite à aller plus loin : accueillir le Royaume des cieux qu’il annonce ; Jésus veut que nous entrions dans ce Royaume pour être avec Lui.

En ces jours où Noël approche, demandons au Seigneur de nous accorder la grâce de consacrer tout notre être à la recherche du Royaume et non à la joie de la consommation.

Image by Karin Henseler from Pixabay