Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Le travail le plus beau : montrer Dieu au monde
Article mis en ligne le 11 mai 2020

par Père Joachin Tovo Ramboaniaina sj

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 10 mai 2020, 5e dimanche de Pâques (année A), ainsi que l’homélie à la chapelle du Sacré-Cœur.

Les lectures du jour

« Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi-même », nous dit Jésus. Celui qui est le chemin ne nous conduit pas sur les sentiers de l’erreur, ni là où il n’y a pas de route. Celui qui est la vérité ne veut pas se jouer de nous par des mensonges. Celui qui est la vie ne nous laissera pas dans une erreur qui aboutirait à la mort. En tant que Chemin, il nous acheminera vers la vérité, et la Vérité nous établira dans la Vie.

La prédication dans l’Église doit avoir un objectif principal : indiquer au monde le Christ, le seul chemin qui mène au Père, la seule vérité à laquelle adhérer, et la seule vie de nos âmes. En suivant ses exemples, nous ne pouvons pas nous tromper, nous atteindrons l’endroit où Lui, notre Sauveur, est allé nous préparer une place, selon ce qu’il dit : « Je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez également » (Jn 14, 3). La morale chrétienne consiste à suivre les traces de Jésus, à l’imiter, à se comporter comme il s’est comporté. En observant la morale chrétienne, enseignée infailliblement par l’Église, nous sommes sûrs d’atteindre la vie éternelle. Le Seigneur viendra nous prendre, selon sa promesse, et nous conduira là où est notre demeure éternelle.

De plus, Jésus est la seule vérité à croire. Jésus dit à chacun de nous et à tous les hommes du monde : « Croyez en moi : je suis dans le Père et le Père est en moi » (Jn 14, 11). Pour être chrétien, il ne suffit pas de bien se comporter, il faut aussi croire en tout ce que l’Église nous enseigne dans son Magistère.

De cette façon, en observant la morale évangélique et en croyant aux dogmes de la foi, nous réaliserons les paroles que Jésus a dites aux apôtres : « Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père » (Jn 14, 12). Cela semble incroyable, mais Jésus dit clairement que nous ferons des œuvres plus grandes que celles qu’il accomplit sur cette terre. Cela s’explique par le fait que Jésus est allé vers le Père, a été glorifié, et agit encore à travers les chrétiens avec la puissance de sa divinité. Cela signifie que, avec l’Ascension au ciel, Jésus n’a pas diminué le pouvoir d’opérer sur la terre, mais l’a considérablement augmenté.

Avant l’Ascension, quand Jésus était sur terre, son action était limitée à un seul peuple ; maintenant, à travers l’Église, il atteint et embrasse le monde entier. Il fait participer l’Église à ses pouvoirs, continue de faire des miracles et, surtout, continue de convertir les cœurs, en utilisant le service de ses ministres.

Plus nous imitons Jésus, plus les paroles que nous avons entendues dans l’Évangile s’accompliront : « Celui qui m’a vu a vu le Père » (Jn 14, 9). Jésus est un avec le Père, en tant qu’il est le Fils, de la même substance que le Père, la deuxième Personne de la Très Sainte Trinité. Nous, créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, refléterons sa lumière. Un pèlerin parti à Ars pour rencontrer le curé de ce lieu qui était Saint Jean Marie Vianney, après l’avoir rencontré, s’est ainsi exclamé : « J’ai vu Dieu en cet homme ». Le Seigneur veut que cela soit dit de nous aussi. Si nous cherchons la sainteté, si nous ne nous contentons pas de la médiocrité, nous ferons le travail le plus beau et le plus important : nous montrerons Dieu au monde.