Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Mieux reconnaître les réalisations de l’Esprit
Article mis en ligne le 2 juin 2020

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 31 mai 2020, solennité de la Pentecôte (année A), ainsi que l’homélie du père Thang.

Les lectures

L’évangile en cette fête de la Pentecôte nous rapporte que l’Esprit a été envoyé lors d’une apparition du Christ ressuscité (« C’était après la mort de Jésus... Jésus vint, et il était là au milieu d’eux… il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint » » Jn 20, 19 + 22). À la suite des disciples, nous avons reçu l’Esprit Saint à la confirmation. Pour plusieurs d’entre nous, nous invoquons peu l’Esprit Saint dans nos prières. Pour d’autres, grâce aux mouvements charismatiques, évangéliques, nous sommes attirés et / ou investis dans les rassemblements où l’on invoque l’Esprit Saint. Comment les lectures de ce dimanche nous parlent-elles de l’Esprit Saint ?

Tout d’abord, l’Esprit Saint donne l’autorité comme nous rapporte l’évangile : « … À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus » (Jn 20, 23). L’Esprit Saint donne aux disciples le droit de décider sur la manière d’agir des autres êtres humains. Or, ce droit de juger les hommes n’est pas celui de notre compréhension habituelle : Juger les autres hommes, c’est se trouver au-dessus des autres êtres humains. Nous avons à comprendre ce droit avec la vie de Jésus. Jésus a jugé les hommes de son temps mais il ne refuse ni une demande de guérison ni une recherche de la vie éternelle. Il n’hésite pas à pardonner, à reconnaître la foi de ses contemporains. Il s’est même abaissé pour laver les pieds de ses disciples. L’Esprit Saint donne l’autorité aux disciples pour agir de la même manière que leur maître, Jésus Christ.

Une autre caractéristique de l’Esprit Saint se trouve dans la première lecture : l’Esprit Saint a permis aux disciples d’annoncer Jésus Christ ressuscité dans toutes les langues (« Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit » (Ac 2, 4). Les disciples, une fois l’Esprit Saint reçu, parlent plusieurs langues. C’est une capacité intellectuelle dont tous, nous pouvons rêver. Or cette capacité a une spécificité : parler plusieurs langues pour annoncer Jésus Christ.

Abordons la dernière caractéristique de l’Esprit Saint d’après la deuxième lecture : « Personne n’est capable de dire : « Jésus est Seigneur » sinon dans l’Esprit Saint » (1Co 12, 3b). Ce que nous dit saint Paul est incroyable car c’est l’Esprit Saint qui nous apporte la foi en Jésus Christ. Or, l’acte de croire en quelqu’un est propre à la personne qui croit. La personne qui croit se fie à l’autre personne ; c’est elle qui agit. De même pour notre foi en Jésus Christ, c’est nous mêmes qui sommes engagés. Cependant, saint Paul nous dit que c’est l’Esprit Saint qui nous permet de dire « Jésus est Seigneur ». Pour saint Paul, comme pour tant d’autres saints, la foi en Jésus Christ est un don de l’Esprit Saint, même s’il y a une démarche de notre part. Sans l’Esprit Saint, il n’est pas possible de reconnaître Jésus le Christ.

Demandons au Seigneur que nous puissions mieux reconnaître les réalisations de l’Esprit Saint dans notre vie afin de mieux L’aimer et mieux Le servir.