Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Un seul pain, un seul Corps
Article mis en ligne le 22 juin 2020

par Admin, P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 14 juin 2020, fête du Saint-Sacrement (année A), ainsi que l’homélie du père Thang.

Les lectures

Jésus nous invite dans l’évangile de ce dimanche à manger sa chair et boire son sang. Pour lui, c’est en faisant ainsi que nous aurons la vie éternelle. Cela suppose que nous voulons et désirons la vie éternelle. Est-ce que nous voulons vraiment la vie éternelle ? Peut-être pas ? Mais il se peut aussi que sans que nous le sachions, nous ayons déjà fait un pas en direction de la vie éternelle promise par Jésus.

Commençons notre médiation par des faits polémiques. Depuis le fameux 11 mai, le confinement est levé petit à petit et la vie normale, la vie « d’avant » reprend peu à peu. Un des signes qui montrent cette reprise : l’arrivée des prospectus de publicité dans nos boîtes aux lettres. Tout d’abord, ils nous rappellent la fête des mères. Puis ces derniers jours, ce sont des promotions pour la fête des pères. Nous pouvons aussi remarquer que les consommateurs comme vous et moi, ont de plus en plus de mal pour passer rapidement à la caisse dans les grandes surfaces ; ces lieux retrouvent l’affluence comme si rien ne s’était passé. Finalement, toutes les idées élaborées (et rêvées) pendant le confinement pour une autre type de consommation, pour un monde plus responsable de l’écologie s’évaporent. Laissons-nous étonner par d’autres faits et gestes avec la fin du confinement.

Pour plusieurs d’entre nous, la fin du confinement correspond au bonheur d’aller à la messe. Elle correspond aussi à la joie d’accéder à la communion du corps du Christ. À peine l’autorisation d’aller à l’église donnée, certains d’entre nous se sont pressés pour aller à la messe à 6 heures dans leur paroisse !! Ce désir de la communion, de manger le corps du Christ, est tellement irrésistible que l’on ne se soucie pas de se lever tôt, de se faire du mal !! Ce désir de communier n’est-il déjà pas le désir de la vie éternelle avec le Christ ?

Rencontrer le Christ à la messe nous amène aussi des événements imprévus. À la messe, nous avons retrouvé d’autres pratiquants qui nous sont connus de vue. Malheureusement, il est arrivé que quelques places soient vides à cause des décès. Sans calcul, nous retrouvons les personnes qui ont le même désir que nous : aller à la messe et recevoir la communion. Finalement, ce que nous vivons, correspondrait ce qu’écrivait saint Paul aux chrétiens de Corinthe : « Puisqu’il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps » (1Co 10, 17). Par la communion d’un seul pain, le Corps du Christ, nous formons un seul corps dans l’Église.

Remercions le Seigneur pour le don de son Corps et de son Sang qui nous rassemble et confions au Seigneur ceux qui participent à cette célébration eucharistique.