Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Comment nous situons-nous ?
Article mis en ligne le 25 août 2020

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 23 août 2020, 21e dimanche du Temps ordinaire (année A), ainsi que l’homélie du père Thang.

Les lectures

Le passage de l’évangile selon saint Matthieu d’aujourd’hui nous est connu avec le titre « la profession de Césarée » de Pierre. Prenons un peu de temps pour méditer ce passage.

Regardons d’abord les deux questions de Jésus : « Au dire des gens, qui est le Fils de Dieu ? » (Mt 16, 13b) « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » (Mt 16, 15). Ces deux questions nous demandent de nous situer par rapport au Christ, aux autres et par rapport à nous-mêmes. Quelle que soit la réponse d’autres personnes à propos de Jésus, j’ai à donner une réponse personnelle. Pour pouvoir donner une réponse, il faut une expérience à réaliser par soi même. Comme exemple typique, la fabrication des masques par soi-même. Au début du confinement, vu le manque de masques, plusieurs sites internet et des articles de journaux encourageaient la réalisation de masques à la maison. C’est très abordable, au moins théoriquement. Car la mise en œuvre demande de la volonté et de la patience. Mais une fois le premier masque réalisé : que du bonheur !

Voyons maintenant les deux paroles de Jésus qui donnent la primauté à saint Pierre : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ... » (Mt 16, 18a) et « Je te donnerai les clés du royaume des Cieux ... » (Mt 16, 19). Pierre est la pierre de fondation de l’Église et il est le détenteur de la clé pour entrer dans le Royaume. Pierre détient donc un pouvoir, une autorité venant du Fils de Dieu ; il a un « mandat du Ciel » comme disent les extrême-orientaux. Il y a pourtant un aspect intéressant dans les deux images utilisées par Jésus : le peu de visibilité de ces objets. Portons-nous la clé de notre maison sur le visage ? Elle est dans notre poche et elle est invisible à nos yeux ! De même, la pierre angulaire n’est pas sur la devanture mais bien cachée. Ces deux objets cachés ont un rôle important pour l’édifice : sans eux, on n’aura pas d’édifice et on n’entre pas dans l’édifice. Discrètement, ils sont au service de l’édifice. C’est dans l’humilité du service que Jésus donne l’autorité à Pierre.

Demandons au Seigneur que notre profession de foi ne soit pas seulement verbale mais qu’elle nous rappelle l’amour qu’Il nous donne, qu’elle nous mette plus au service de nos frères.

(Image : http://www.evangile-et-peinture.org)