Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Aussitôt...
Article mis en ligne le 26 janvier 2021
dernière modification le 8 février 2021

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 24 janvier 2021, 3e dimanche du Temps Ordinaire, ainsi que l’homélie du père Thang Nguon.

En ce 3è dimanche du temps ordinaire, les lectures que l’Église nous propose comportent plusieurs thèmes dont l’appel à la conversion et l’appel des premiers disciples. Dans ces textes, un mot revient trois fois. Il s’agit de « aussitôt ». Prenons du temps pour méditer ce mot.

Nous connaissons tous cette expression : « aussitôt dit aussitôt fait » . Cette expression exprime « une promptitude dans l’exécution de quelque chose » (cf wiktionary). Nous trouvons d’abord le mot « aussitôt » dans la première lecture : « Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu ... » (Jon 3, 5a) et ils se convertissent ; on nous donne la façon dont se manifeste cette conversion : jeûner, se vêtir de toile à sac. Or, avant d’arriver à cette conversion (à ce « résultat »), il y a eu quelques péripéties. Pour mémoire, Jonas a été appelé par Yahvé pour annoncer la destruction de Ninive, une ville de Babylone, en raison de sa méchanceté : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, et proclame que sa méchanceté est montée jusqu’à moi. » (Jon 1, 2). Mais à peine levé, il a pris le bateau pour la direction opposée : au lieu de se rendre à Ninive, il est parti pour Tarsis. Et Yahvé l’a ramené de force à sa mission : appeler Ninive à se convertir. Ainsi, la phrase « Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu ... » dit subtilement le long parcours de conversion non seulement des gens de Ninive mais aussi de Jonas : la suite de l’histoire nous apprendra que Jonas a agi ainsi parce qu’il n’admettait pas que Dieu l’envoie annoncer un châtiment auquel sa miséricorde le ferait finalement renoncer.

Dans le passage de l’évangile de ce dimanche, nous retrouvons deux fois ce fameux « aussitôt » : « Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent » (Mc 1, 18a), « Aussitôt, Jésus les appela … ils partirent à sa suite » (Mc 1, 20a). La parole de Jésus est performante : Jésus appelle et les gens répondent favorablement. Or, nous oublions qu’il a fallu aux disciples passer trois années avec Jésus. Lors de ce temps, ils ont vu les prodiges accomplis devant leurs yeux. Puis, pour les plus courageux, ils ont aussi vu la passion & la mort de leur maître de leurs propres yeux. Et certains d’entre eux ont vu le Ressuscité. Ensuite il a fallu plusieurs années encore pour rédiger le récit de la vie de Jésus. Tout comme dans la première lecture, que d’événements et de conversions se sont passés à partir de ce simple mot « aussitôt ».

Demandons au Seigneur de nous accorder la grâce de répondre favorablement à l’appel du Seigneur afin de mieux apprécier son amour pour nous.