Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
« C’est pour cela que je suis sorti »
Article mis en ligne le 10 février 2021
dernière modification le 1er mars 2021

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 7 février 2021, 5e dimanche du Temps Ordinaire, ainsi que l’homélie du père Thang Nguon.

Les lectures

Dans l’évangile de ce dimanche, saint Marc nous rapporte les faits et gestes de Jésus. Laissons-nous étonner par ce récit.

Tout d’abord, il y a les récits de guérison. Dans le premier des récits, saint Marc désigne la personne guérie : il s’agit de la belle-mère de Simon. Ensuite, il nous rapporte un résumé de guérisons avec des anonymes (« on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte » (Mc 1, 32-33)). Pour saint Marc, Jésus apporte la santé physique et spirituelle : les deux sont indissociables. C’est un trait qui a retenu l’attention des disciples. Les disciples de Jésus, ceux qui l’ont suivi, ont été frappés par ce fait. Notre société matérialiste serait tentée de qualifier ces récits, au mieux de merveilleux, au pire de « bons pour les enfants ». Pour autant, nous ne pouvons pas sous-estimer la capacité de jugement des disciples de Jésus. Nous pouvons aussi nous poser la question : pourquoi ceux qui ont vu Jésus, ceux qui ont vécu avec lui, rapportent-ils les récits de guérison ? Il semble que pour les disciples, Jésus, ce Fils de Dieu, n’est venu que pour apporter des bienfaits à l’être humain.

La deuxième partie de l’évangile montre les déplacements de Jésus. Tout d’abord, « ... Jésus se leva, bien avant l’aube… sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. » (Mc 1, 35). Il s’agit un déplacement pour se retirer et pour prier. Jésus se retire pour prier : il manifeste ainsi que tout appartient au Père. Ensuite, Jésus parcourait toute la Galilée pour annoncer l’évangile comme il le disait à Simon : « Car c’est pour cela que je suis sorti. » (Mc 1, 38). Jésus n’annonce pas l’évangile à Jérusalem mais en Galilée, « carrefour des Gentils » qui sont méprisés par les Juifs de l’époque à cause de leur pratique religieuse impure et de leur métissage (cf. Wikipédia, « Galilée »). Au lieu de profiter de sa notoriété et de son succès en restant sur place, Jésus a préféré quitter Capharnaüm et sillonner la Galilée. Sillonner la Galilée est aussi une volonté du Père. Voilà pourquoi Jésus dit : « Car c’est pour cela que je suis sorti. »

Demandons au Seigneur de nous accorder la grâce d’avoir un cœur large et généreux afin de mieux accueillir le témoignage de ceux qui nous ont précédés dans la foi et afin de mieux connaître et mieux aimer le Christ.