Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
Un moment de vérité
Article mis en ligne le 22 novembre 2019

par Françoise Adv

Véronique Margron avec Jérôme Cordelier. Albin Michel, 2019, 192 pages.

Si la dominicaine Véronique Margron, docteur en théologie morale et présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France, a écrit ce livre, c’est pour « affronter le scandale, en croyant, obstinément, les yeux ouverts et l’esprit lucide, que l’Église peut se réformer. Car là est son ADN. »

Une démarche de foi et de vérité, donc. Mais aussi un cri de colère. Écrit « à chaud » mais ancré dans l’expérience — depuis vingt ans, Véronique Margron écoute et accompagne des victimes d’inceste et de pédocriminalité — Un moment de vérité déroule deux parties : « Faire face » et « Vers un renouveau spirituel ».

« Faire face », c’est d’abord interroger le silence. Celui des victimes « en état de sidération », muselées par une honte paradoxale. Et celui de l’Église, conséquence d’un fonctionnement non pas hiérarchique mais en «  communauté de foi », bien plus décentralisé qu’on ne croit.

À plusieurs reprises, Véronique Margron insiste sur la nécessité d’employer des mots exacts. Ainsi devrait-on parler, non de « pédophilie » (étymologiquement « l’amour des enfants ») mais de « pédocriminalité », ou encore bannir le terme « abus », qui peut laisser entendre que l’on est seulement allé trop loin dans l’exercice d’un droit préalable. Plus loin, elle souligne une regrettable confusion entre « péché » et « crime ».

La deuxième partie, « Vers un renouveau spirituel », analyse le discours de l’Église sur la sexualité puis énumère « douze travaux » urgents, du douzième d’où découlent tous les autres : mettre en actes la « tolérance zéro ».