logo article ou rubrique
Film et spiritualité : Brendan et le secret de Kells
Article mis en ligne le 16 novembre 2018

par Équipe Film & Spiritualité
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Film d’animation irlando-franco-belge (The Secret of Kells, 2009) de Tomm Moore et Nora Twomey. Durée : 1h18mn.

Au IXème siècle, en Irlande. Brendan, 12 ans, vit dans l’abbaye de Kells que son oncle, l’abbé Cellach, travaille à entourer d’une enceinte de protection : toute la région vit dans la crainte des attaques des Vikings. L’arrivée au monastère du frère Aidan, célèbre enlumineur, gardien du « Livre de Kells », va changer bien des choses dans la vie de Brendan...

L’histoire s’appuie sur des faits historiques : l’abbaye de Kells existe bien, elle fut fondée au début du IXème siècle, à l’époque des invasions vikings. Et elle a longtemps abrité un manuscrit réputé pour ses enluminures réalisées vers l’an 800 : le « Livre de Kells », encore nommé « Grand Évangéliaire de saint Colomba », du nom de ce missionnaire irlandais qui aida à réintroduire le christianisme en Écosse et dans le nord de l’Angleterre. Un chef d’œuvre de l’art médiéval aujourd’hui visible au Trinity College, à Dublin (Irlande).

Brendan et le secret de Kells est un film d’aventures, accessible dès l’âge de 8 ans, à tonalité initiatique : le jeune garçon, en affrontant successivement les dangers extérieurs et ses « monstres » intérieurs, découvrira sa vocation et choisira la vie. Mais plusieurs niveaux de lecture sont possibles, grâce notamment à sa richesse symbolique, ce qui en fait une œuvre pour tous.

Autre point fort de ce film : la beauté de l’animation et la diversité des détails graphiques. Décors et personnages s’inspirent des enluminures du passé et nous entraînent dans un monde original qui tranche avec les standards habituels de l’animation.

Les thèmes abordés sont nombreux et, quoique le film ne se présente pas comme « chrétien », une lecture croyante est possible sans en trahir l’esprit – après tout, le »Livre de Kells » n’est-il pas un évangéliaire, c’est à dire la Parole même de Dieu ? Et le prénom du héros n’évoque-t-il pas saint Brendan de Clonfert, grande figure fondatrice du monachisme irlandais ? Les combats se jouent ici entre intérieur et extérieur, fermeture et ouverture, ombre et lumière. Des combats très contemporains, d’ailleurs. Devant le jeune Brendan qui cherche sa place dans ce monde d’adultes paralysés par la peur, tout occupés à ériger des murailles pour se protéger des « barbares », sans voir que le mal est aussi intérieur, comment ne pas penser à ce que vit l’Église actuellement ? Comment ne pas ré-entendre la finale du message adressé par les évêques aux jeunes, à l’issue du récent Synode : « Vous êtes le présent, illuminez maintenant notre avenir » ?

À quelques jours de Noël, ce film lumineux nous adressera subtilement une invitation à transmettre la Parole pour répandre sa lumière sur le monde entier.

P.S. :

À l’issue du film, les participant·e·s seront invité·e·s à partager leurs impressions.


pucePlan du site puceContact puce RSS

2012-2018 © Jésuites à La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.22
Hébergeur : OVH