Bandeau
Jésuites à La Réunion
Slogan du site

Le site des jésuites à La Réunion. La communauté de la Résidence du Sacré-Cœur, les activités de la chapelle de la Résidence et du Centre Saint-Ignace.

logo article ou rubrique
« Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit »
Article mis en ligne le 1er juin 2021

par P. Thang Nguôn sj, chapelain

Retrouvez ici l’évangile du dimanche 30 mai 2021, fête de la Sainte Trinité, ainsi que l’homélie du père Thang Nguon.

Les lectures

En cette fête de la Très sainte Trinité, l’évangile que nous venons d’entendre mentionne en quelques mots la Trinité. La Sainte Trinité désigne le Dieu unique en trois Personnes. C’est la « marque » du christianisme. Prenons un peu de temps pour méditer ce mystère.

Le passage d’évangile de ce dimanche se trouve à la fin de l’évangile selon saint Matthieu. C’est dans la conclusion de cet évangile que la Trinité est évoquée : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Mt 28, 19). Dans ce verset, les disciples sont envoyés pour baptiser en ce Dieu Trinitaire. Il est étonnant que les disciples soient envoyés alors que « ... certains eurent des doutes. » (Mt 28, 17). La sainte Trinité évoquée en fin de l’évangile selon saint Matthieu semble dire qu’il faut cheminer avec Jésus, le Fils de Dieu, avec l’évangile, pour être envoyé au nom de la Trinité. Pour les disciples, il leur a fallu trois années durant lesquelles, ils ont vu la passion, la mort de leur maître (un échec, un vide), et ils ont rencontré le Christ ressuscité. Autrement dit, si l’on n’a pas de relations avec le Christ, c’est à dire si l’on n’a pas peiné avec lui, si l’on n’a pas partagé sa joie de la résurrection, il est impossible d’évoquer la sainte Trinité.

C’est dans la relation avec Jésus que nous pouvons nommer Dieu le Père. Même si dire Père à notre Dieu est de notre fait, pour saint Paul, c’est l’Esprit Saint « qui fait de (nous) des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! » (Rm 8, 15b). Autrement dit, pour entrer dans la relation filiale avec Dieu le Père nous avons besoin de l’Esprit.

Demandons au Seigneur la grâce de connaître intérieurement le Christ afin de pouvoir mieux le suivre pour entrer dans cette relation de la sainte Trinité.